Grammaire réceptive de l’allemand

Le projet porte sur un aspect du plurilinguisme qui a été longuement négligé. Notre objectif est de déterminer quelles connaissances grammaticales sont nécessaires afin que quelqu’un qui ne sait pas l’allemand puisse acquérir des compétences réceptives suffisantes. La démarche est empirique ; nous conduirons des expériences afin de tester nos hypothèses. Notre point de départ est l’idée que pour encourager le plurilinguisme individuel et institutionnel il faut commencer avec l’encouragement des compétences réceptives.