d
t
m
^

Evaluation de l’enseignement du français axée sur les résultats dans les classes de 6e et 9e (H8 et H11) des six cantons Passepartout

Direction de projet:

 

Durée: 
06.2015 - 04.2021
Equipe:
Statut: 
En cours
Description: 

Mandants: cantons de la région Passepartout (dès 2018, Conférence intercantonale de l’instruction publique de la Suisse du Nord-Ouest)

Les six cantons situés sur la frontière linguistique allemand-français BE, BL, BS, FR, SO et VS ont choisi d’enseigner le français avant l’anglais et adopté un nouveau concept d’enseignement des langues étrangères dans le cadre d’un accord intercantonal.

Le français est enseigné selon le plan d’études Passepartout depuis l’année scolaire 2011/2012, sauf dans le canton de BL, où Passpartout est en vigueur depuis l’année scolaire 2012/2013. Les objectifs, les contenus et la structure de l’enseignement selon le plan d’études Passepartout, ainsi que les manuels d’enseignement Mille feuilles et Clin d’œil qui s’en inspirent, diffèrent parfois considérablement de l’enseignement du français tel qu’il était pratiqué auparavant. Une des caractéristiques fondamentales de Passepartout pour l’enseignement du français est la poursuite des objectifs dans trois domaines de compétences distincts, à savoir: I) les compétences communicatives II) la conscience des langues et des cultures et III) les compétences stratégiques d’apprentissage. Le présent projet prévoit la réalisation d’une évaluation des compétences des élèves axée sur les résultats ainsi qu’une enquête, menée auprès des enseignant-e-s et des élèves dans les classes régulières H8 et H11 (selon HarmoS). Il est également prévu de mettre à profit les synergies potentielles entre le monitorage de l’éducation, mené par la CDIP (vérification des compétences fondamentales) et ce projet.

Finalité – Résultats attendus: 

La palette des instruments (tâches, instruments d’enquête) devra permettre de déterminer de façon fiable combien d’élèves de la région Passepartout auront atteint les compétences fondamentales telles que définies par la CDIP en matière de compétences communicatives, soit la compréhension écrite, la compréhension et l’expression orales. De même, il faudra évaluer si les élèves atteignent les objectifs dans les domaines pour lesquels des objectifs de formation plus élevés ont été formulés pour Passepartout. Enfin, les progrès des élèves entre le degré H8 et le degré H11 seront également mesurés.

Concevoir une partie des tâches à partir des manuels d’enseignement permettra de formuler des conclusions non seulement quant aux compétences communicatives définies par le CECR, mais aussi concernant les objectifs spécifiques définis dans le plan d’études pour d’autres domaines de compétence. De plus, les résultats des enquêtes réalisées auprès des élèves et des enseignant-e-s pourront notamment être utilisés pour expliquer les éventuelles différences dans les performances des élèves. De façon générale, les résultats devront permettre de tirer des conclusions prudentes quant à l’efficacité de l’apprentissage au moyen du matériel pédagogique de Passepartout et à la mise en œuvre du concept d’enseignement, et de déterminer où d’éventuelles mesures d’optimisation seraient nécessaires.

Financé au travers du crédit destiné à l'évaluation axée sur les resultats de l'enseignement du français au sein de la région Passepartout.