d
t
m

Rencontres postcoloniales dans le contexte de la mondialisation

(Dés)enchevêtrement des positions sociales des migrant-e-s lusophones en Suisse
Domaine: 
Plurilinguisme institutionnel et sociétal
Direction de projet:
Durée: 
09.2019 - 09.2020
Equipe:
Statut: 
En cours
Description: 

La lusophonie englobe différents types de groupes et de personnes qui, s'ils ont en commun la langue portugaise, ne partagent pas la même réalité historique. Ce projet sur la langue, l'identité et la migration économique tente de combler le vide existant dans les études sociolinguistiques et migratoires traitant des relations lusophones postcoloniales, mais en dehors du Portugal et de ses anciennes colonies. Il explore les interrelations sociales et linguistiques complexes entre les migrants portugais, brésiliens et capverdiens en Suisse, un pays où, à l'instar de nombreux migrants portugais, les Capverdiens et les Brésiliens se sont installés soit après avoir vécu au Portugal et/ou dans d'autres pays européens et en avoir obtenu la citoyenneté, soit en provenance directe de leur pays d'origine.

À travers des entretiens, l'observation des participants, des éléments visuels et matériels, cette ethnographie sociolinguistique vise à comprendre comment les répertoires linguistiques, les identités et les trajectoires de ces migrants en Suisse influent sur leurs relations sociales et contribuent à un "marché de niche" linguistique et professionnel, qui leur fournit des moyens alternatifs de gérer leur vie. Le projet explorera l'ethos de la lusophonie, c'est-à-dire ses valeurs, ses continuités et ses ruptures. Il étudiera également dans quelle mesure les hiérarchies linguistiques existant dans et au-dehors des espaces lusophones en Suisse correspondent aux positionnements sociaux de ces migrants, en particulier dans le canton de Fribourg, officiellement bilingue. Ce projet s'inscrit dans un des axes de recherche de l'Insitut de plurilinguisme s'intéressant au rôle que joue le plurilinguisme dans un marché du travail mondialisé.