Conférence Simona Pekarek Doehler

Jeudi,  13 mars 2014, Institut de plurilinguisme, 17.15 - 18.45, Salle K0.02

Conférence de Prof. Simona Pekarek Doehler, Université de Neuchâtel

" Héé, t vas plus sur Fézbouk? ": Hybridation des codes et revendication identitaire dans la communication par SMS

Résumé:

La communication écrite par le téléphone portable est un lieu où émergent de nouvelles pratiques plurilingues qui défient les définitions classiques tant du sujet plurilingue que des formes de l’alternance codique. Quelles sont les formes de ce plurilinguisme émergent, et quelles sont ses fonctions? Cette présentation rapporte une étude portant sur un corpus de près de 9000 messages SMS et WhatsApp dont la langue de base est le français, étude menée en collaboration avec Etienne Morel dans le cadre du projet www.sms4science.ch.


Dans un premier temps, j’exposerai des résultats quantitatifs relatifs aux formes que prend l’alternance codique dans les messages étudiés: pratiques d’hybridation linguistique (Fézbouk ; bizooX), récurrence de formules hautement internationalisées (love you), etc. Dans un second temps, je montrerai sur la base d’une analyse qualitative de séquences d’interactions par WhatsApp que l’alternance codique représente une ressource par laquelle les scripteurs indexent (ou affichent) leur affiliation à une communauté qui se veut translinguistique et globalisée ; leur pratique d’alternance relève en ce sens d’une sorte de ‘doing being globalized’.

Flyer